|

Lo potz e lo pas

L’avitalhament dau vilatge en aiga se fai per lo riu Verange e mai per los poses. Lo compés (cadastre del sègle XVII) ne recensa dos: un au ras de la gleisa, un autre au ras de la «plaça vielha ». Bens privats, mai d’una familha n’es proprietari. Es de dire l’importancia d’aquesta ressorsa naturala.

Lo pas voutat e vesin (a man esquèrra) met en comunicación los tres pòles los mai importants de la vida vilatgesa au sègle XVII : la gleisa, lo « camin grand » e la plaça vielha.

Le puits et le passage

Le ravitaillement en eau du village se fait grâce à la rivière du Bérange mais aussi par les puits. Le compoix (cadastre du XVIIe siècle) en recense deux : un près de l’Eglise, un autre près de la « place vieille ». Biens privés, plusieurs familles en sont propriétaires. C’est dire l’importance de cette ressource naturelle. Le proche passage voûté (à gauche) met en communication les trois pôles les plus importants de la vie villageoise au XVIIe siècle : l’Eglise, le « grand chemin » et la place vieille.

Tags: , ,

Commentaire fermé

/body_box -->