|

Lorsque l’eau de la fontaine lessive les «motivations émotionnelles et éthiques»

Amis internautes, ce n’est pas pour vous flatter mais en vous donnant à lire ce courrier, nous vous offrons la chance de partager une très belle leçon de morale : téléchargez le courrier

 «Vous êtes drôles : neutralité, neutralité, j’en ai pas le moindre souvenir»

Rédigé par un ami, ou s’affichant comme tel, savourons notre bonheur de compter l’auteur de ce courrier parmi nos amis. En lisant cette prose, on y découvre de solides convictions fondées sur des «motivations émotionnelles et éthiques». A vos souhaits !

Dans cet émouvant courrier :  téléchargez le courrier, notre ami – aujourd’hui conseiller municipal avant de…-  nous confie que son épouse est «… absolument opposée à (sa) participation à une quelconque liste ». Il poursuit : « Outre ses craintes de suroccupation de mon emploi du temps, sa raison principale est qu’elle (son épouse) ne peut pas envisager de conserver son activité professionelle avec un époux adjoint ou même conseiller. Il y a dans cette position à la fois  des motivations émotionelles et éthiques : elle considère devoir conserver une neutralité.» Ethique. Et tic ! 

(Ndr : ce trésor de sincérité est préservé dans son écrin original, fautes d’orthographes comprises).

 

«Neutre alité»

En lisant ces lignes, on ne peut que saluer la posture hautement morale de son auteur (qui rappelons-le est un ami) et celle de sa conjointe, attachée à «conserver une neutralité». On adore précisément la « neutralité » de l’épouse évoquée dans le courrier de notre cher ami. Une neu-tra-li-té in-fle-xi-ble. Allons, répétons ce mot sans rire : neutralité, neutralité…Le premier, surpris à rire, sera privé de cacahuètes lors du prochain apéritif municipal.

 

«Dans ce gentil courrier, le gentil docteur parle au gentil ami avec de gentilles intentions» 

Après la lecture du texte joint, il se peut que vous ayez besoin d’une prescription médicale vous imposant un «repos allongé d’une semaine». http://www.saint-bres-pourtous.com/?p=3537 

Mais de grâce, mon Dieu, prions le ciel pour que ce besoin ne concerne pas le docte auteur de ce courrier. Sinon, gare au danger de l’automédication !

 

«Retenez cette leçon de morale sur fond d’éthique et prenez note»

Auréolés de «motivations émotionnelles et éthiques», on vit vraiment une époque formidable. Et pour reprendre le bon mot d’un illustre piscénois (Molière) : «Le ciel vous tienne tous en joie». 

Tags: , ,

Commentaire fermé

/body_box -->