|

L’école communale au XXe siècle

Dans les années 30, l’école communale est située sur la place de la Ramade, à l’emplacement des actuels commerces. Les maîtres des lieux sont deux instituteurs : un pour les garçons, un pour les filles alors séparés. La mixité intervient à partir d’octobre 1933. On parle alors d’école « géminée ».

Les anciens gardent le souvenir d’une classe unique, composée d’une trentaine d’élèves, de différents niveaux : du cours préparatoire au cours moyen conduisant au certificat d’études. «Les grands faisaient lire les petits» se souviennent les aînés. L’instituteur est aussi le secrétaire de la mairie, adjacente à l’école. Quel chahut lorsqu’il est contraint de s’absenter pour signer des imprimés ou fournir des renseignements !

La tenue vestimentaire : une blouse noire parfois agrémentée d’un liseré rouge. Galoches et pèlerines sont de mise les jours de grand froid. Ces jours-là, les enfants sont autorisés à sortir pour profiter du soleil lorsqu’il inonde de ses rayons généreux le perron de la mairie.

Tags: , ,

Commentaire fermé

/body_box -->